FMC: Formation Médicale Continue


Trouve les Cours de:

jeudi 4 octobre 2018

Endocardite infectieuse

Endocardite infectieuse
Définition : Greffe d’un agent infectieux (bactérie ou levure) sur une valve native une prothèse valvulaire On regroupe avec les EI les greffes infectieuses à distance du cœur : canal artériel p ex



Comparaison  entre Endocardite Infectieuse  et rhumatisme cardiaque
Endocardite infectieuse lente
Maladie de Jaccoud-Osler
Rhumatisme cardiaque
Maladie de Bouillaud
Maladie infectieuse
Maladie post-infectieuse (immunitaire ?)
Adulte surtout
Enfant-adolescent surtout
Streptocoque viridans surtout
Streptocoque b
hémolytique A uniquement
porte d’entrée stomatologique surtout
infection initiale : rhinopharyngée
antibiothérapie massive
à l’hôpital
corticoïdes
(et antibiothérapie)
à domicile
Prophylaxie
avant geste
à risque infectieux :
Amoxicilline (Clamoxylâ)
(sauf allergie pénicilline)
Prophylaxie
pendant plusieurs années :
Extencillineâ 1,2 M/mois
ou
Erythrocineâ 30-50 mg/kg
incidence  : 1000 nouveaux cas par an en France
pronostic:Toujours mortelle avant antibiotiques. Reste grave : environ 25% mortalité.
Deux formes :
 l’endocardite subaiguë (maladie d’Osler).+++antécédente de Cardiopathie 
 l’endocardite aiguë : +souvent sur cœur préalablement sain
physiopathologie:  l'association de 3 pathologies : cardiaque, infectieuse, immunitaire.
 Lésion de jet
gradient de pression
  1. Seulement si gradient de pression suffisant entre 2 cavités : Exemples : IM, IA, CIV, canal artériel persistant. Possible avec petite CIV, petite IA.
  2. basse pression:
  • insuffisance cardiaque congestive
  • fibrillation atriale
  • CIA
Endocardite Thrombosante non bactérienne (ETNB)
Causée par lésion de jet et turbulences : lésion endothéliale. dépôt plaquettes + fibrine
Colonisation bactérienne et végétations sur l'ETNB et sur la zone basse pression : face superieure  mitrale dans IM, face inférieure  sigmoïdes AO dans IA
Dans l’EI aiguë, rôle nul de l’ENTB, germes très adhérents, bactériémie permanente (foyer infectieux très souvent).
 Cardiopathies Pas seulement séquelles valvulaires du rhumatisme cardiaque
Rhumatisme cardiaque
  1. autrefois 90% des EI, actuellement <50%
  2. IA>IM>RA>RM
  3. très rare sur RM, très grave sur RA
 Cardiopathie dégénérative
  1. calcification annulaire mitrale
  2. augmente avec âge (5% entre 50 et 70 ans)
 Chirurgie cardiaque
  1. infection du matériel de suture
  2. prothèses mécaniques ou bioprothèses
  3. EI probable si fièvre d'apparition retardée (>1 mois)
 Cardiopathies congénitales
  • CIV
  • Fallot (CIV ou RP)
  • Coarctation
  • Canal artériel persistant
  • exceptionnel dans CIA
Autres cardiopathies
  • MCO : valve aortique (lésion de jet). Rare sur valve mitrale (SAM, systolic anterior movement, Cf. cours sur myocardiopathies)
  • prolapsus mitral (uniquement si IM en principe)
  • infection sur sonde stimulation cardiaque
  • greffe infectieuse à distance du cœur :
  • coarctation,
  • canal artériel
  • fistule artério-veineuse
  • anastomose systémico-pulmonaire pour correction de Fallot
  • fistule coronaire (dans VD, OD, VG, ou AP)
  • prothèse artérielle
6. Absence de cardiopathie préalable
Lésion cardiaque directement causée par l'invasion microbienne
  • surtout dans EI aiguës
  • volontiers dans contexte particulier : 
III - L'infection
A. Porte d’entrée
Variable avec les micro-organismes
  • stomatologique (1/3)
  • cutanée
  • gynécologique
  • génito-urinaire
  • digestive
iatrogénèse 
  • stomatologie : extraction, détartrage, gingivectomie
  • chirurgie cardiaque, cathétérismes, cathéters à demeure, endoscopies
  • amygdalectomie, REU prostate, hémodialyse
moins de streptocoque, plus de staphylocoque 
  1. porteurs de prothèse
  2. toxicomanes EI tricuspide chez toxicomanes 
 Rôle de la bactériémie En général bactériémies brèves, < 30 minutes. Risque d'adhésion sur l'endocarde augmente avec le nombre de germes. Se voient à l’occasion de : chirurgie dentaire (bactériémie massive) endoscopies cathétérismes, etc.
Anapath lésions endocardiques
1. ulcérantes
  1. Leur caractère ulcéro-végétant explique les manifestations cliniques.
  2. Mutilations de l’étoffe valvulaire : déchirures, perforations  lésions délabrantes  insuffisance cardiaque, parfois aiguë.
2. végétantesVégétations = petites masses friables ± confluentes, de la taille d’une tête d’épingle à une noisette, pouvant se fragmenter et emboliser  embolies septiques

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire