Cours de médecine

 

 

 

Connexion Inscription Forums Iconographie Annonces Biologie Testez QCM Contactez-nous

MedSante

 
Anatomie pathologique Sommaire

Manifestations cliniques d'une  tumeurs au cerveau

tumeur au cerveau

Tumeurs extracérébrales: Bénignes dans la majorité des cas 

  1. Méningiomes (15% des tumeurs cérébrales). Tumeurs bénignes d'évolution très lente, implantées sur la dure-mère et refoulant le cerveau sans l'envahir. Fréquents après 40 ans et chez la femme. Leur vascularisation est riche à partir des carotides externe et interne. Le méningisme est sus-tentoriel dans 80% des cas, parfois multiple (méningiomatose), souvent récidivant. 
  2. Neurinomes (5% des tumeurs cérébrales, 25% des tumeurs de la fosse postérieure, 95% des tumeurs de l'angle pontocérébelleux). Tumeur bénigne, encapsulée, d'évolution très lente, développée à partir de la gaine de Schwann, le plus souvent du nerf vestibulaire (VIII) dans le conduit auditif interne, rarement d'un autre nerf crânien. Fréquent chez l'adulte après 30 ans 
  3. Tumeurs hypophysaires (5% des tumeurs cérébrales): voir adénomes hypophysaires 
  4. Craniopharyngiomes (15% des tumeurs cérébrales de l'enfant)
  5. Chordomes 
  6. Tumeurs du glomus jugulaire 
  7. Cholestéatomes 
  8. Tumeurs malignes de la base du crâne (surtout lymphomes et cancers ORL)

Tumeurs intracérébrales: Les plus fréquentes des tumeurs intracrâniennes; souvent malignes 

  1. Métastases cérébrales (25% des tumeurs cérébrales; compliquent l'évolution de 20% des cancers). Souvent multiples et d'évolution rapide; tous les cancers peuvent être en cause, surtout le cancer bronchique, le cancer du sein, le cancer du rein, les cancers digestifs et génitaux, le mélanome malin, les hémopathies malignes. Dans 20% des cas, le cancer primitif reste inconnu. 
  2. Gliomes ( les plus fréquentes des tumeurs cérébrales ) 
    a- Glioblastome (15% de l'ensemble des tumeurs cérébrales): tumeur maligne, d'évolution rapide, nécrotique, se compliquant d'hémorragie intratumorale, surtout hémisphérique. Plus fréquent chez l'homme que chez la femme, après 50 ans. Évolution négative très rapide, en quelques semaines. Très mauvais pronostic 

    b- Astrocytome (10% des tumeurs cérébrales): fréquente dégénérescence kystique 

    1. astrocytomes hémisphériques: fréquents chez l'adulte; évolution très lente. Caractère infiltrant empêchant souvent une résection complète. Récidivent souvent avec une dégénérescence maligne (évolution vers un glioblastome) 
    2. astrocytome du cervelet (25% des tumeurs cérébrales de l'enfant): exérèse souvent complète avec un bon pronostic 
    3. gliome du chiasma et des nerfs optiques (5% des tumeurs cérébrales de l'enfant): rechercher une maladie de von Recklinghausen. Bon pronostic 
    4. gliome du tronc cérébral (25% des tumeurs de la fosse postérieure de l'enfant): mauvais pronostic lié à la localisation (tronc cérébral) et au caractère infiltrant 
  3. Oligodendrogliome: souvent calcifié; évolution très lente 
  4. Lymphomes cérébraux primitifs 
  5. Hémangioblastome cérébelleux

Tumeurs intraventriculaires: Surtout chez l'enfant et l'adulte jeune; souvent bénignes .

  1. Épendymome 
  2. Kyste colloïde du 3ème ventricule 
  3. Pinéalome 
  4. Tératome 
  5. Médulloblastome (la plus fréquente des tumeurs de la fosse postérieure chez l'enfant) 
  6. Papillome des plexus choroïdes
 symptomes tumeur cerveau  symptome tumeur   cses des   maligne  benigne   maladie   traitement   chez l enfant  signe douleur  en chien de fusil    operation chance  comment faire homme 71 ans  esperance de vie du  operation   maladie americain  la du ou cancer   marseille epidermoide  association paris  comment guerir  diagnostic  nombre isere  prise charge infirmiere  radiotherapie  traitement   cancer cancereuse du   infiltrante


Copyright © 2006 medsante.com Tous droits réservés.