Syndrome de Raynaud

phénomène de Raynaud
phénomène de Raynaud

Le phénomène de Raynaud est un trouble vasomoteur caractérisé par une ischémie paroxystique des extrémités (acrosyndrome traduisant l’arrêt brutal mais transitoire de la circulation artérielle digitale).
Il s’agit d’un diagnostic d’interrogatoire, il est rare que la crise soit constatée lors de la consultation. La crise se déroule habituellement en trois
phases :
– la phase ischémique dite syncopale : blanche et froide (elle dure quelques minutes mais est parfois plus prolongée) ; elle est parfois totalement isolée ; c’est la phase importante pour le diagnostic positif ;
– la phase dite asphyxique : aspect bleu avec dysesthésies le plus souvent douloureuses ;
– la phase de récupération : doigts tuméfiés, rouges et douloureux.
Cette crise est favorisée par : une exposition au froid, les changements de température, l’humidité. Les émotions, le stress sont également des facteurs favorisants. Tous les doigts ne sont pas nécessairement intéressés, le phénomène de Raynaud peut être limité à un doigt, voire à une phalange. Lorsque les lésions vasculaires s’aggravent, le phénomène de
Raynaud peut toucher le nez, les oreilles, les orteils, les extrémités et la langue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *