Le scanner nouvel étalon pour le dépistage précoce du Coronavirus

JEUDI 27 FéVRIER 2020 

Dans une étude de plus de 1000 patients, publiée dans la revue Radiology, la tomodensitométrie thoracique a surpassé les tests de laboratoire dans le diagnostic de coronavirus 2019 (COVID-19). Les chercheurs ont conclu que la tomodensitométrie devrait être utilisée comme principal outil de dépistage du COVID-19.

En l’absence de médicaments ou de vaccins thérapeutiques spécifiques pour COVID-19, il est essentiel de détecter la maladie à un stade précoce et d’isoler immédiatement un patient infecté de la population en bonne santé.

Des tests biologiques inefficaces pour identifier le COVID-19 au stade précoce.

Le scanner thoracique est quant à lui rapide et relativement facile à réaliser. Des recherches récentes ont révélé que la sensibilité de la tomodensitométrie pour l’infection au COVID-19 était de 98% par rapport à la sensibilité à la RT-PCR de 71%. Dans une étude publiée dans la Revue Radiology, des chercheurs de l’hôpital Tongji de Wuhan, en Chine, ont entrepris d’étudier la valeur diagnostique et la cohérence de l’imagerie thoracique par rapport au test RT-PCR dans COVID-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *