Chloroquine inhibits autophagic flux by decreasing autophagosome-lysosome fusion

Chloroquine inhibits autophagic flux by decreasing autophagosome-lysosome fusion

La CHLOROQUINE (traitement antipaludéen) serait efficace sur les atteintes pulmonaires du coronavirus.
Une étude chinoise, menée par les professeurs Jianjun Gao, Zhenxue Tian et Xu Yang, de l’université de Qingdao et de l’hôpital de Qingdao, sur 100 patients, relayée en France par le professeur Didier Raoult, spécialiste renommé des maladies infectieuses et directeur de l’Institut Méditerranée Infection à Marseille.

La prise Chloroquine à dose de 500 mg par jour pendant 10 jours a donné des résultats satisfaisants.

la chloroquine à une action antivirales et anti-inflammatoires et inhibiteur lysosomal , pourraient jouer un rôle dans son efficacité potentielle à traiter des patients atteints de pneumonies provoquées par le Covid-19, régissant sur l’autophagie induite par les coronavirus.
La chloroquine est un médicament peu cher et sans danger, utilisé depuis plus de 70 ans contre le paludisme et la maladie lupique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *