SYNDROME DE  STRESS POST TRAUMATIQUE
Psychiatrie

SYNDROME DE  STRESS POST TRAUMATIQUE 
Définition: Troubles psychiques survenant dans les semaines ou mois suivant un stress important (attentat, guerre, violence physique ou psychologique…) et persistant pendant plusieurs mois , vulnérabilité des jeunes et des personnes âgées , demande d’aide plus fréquente chez la femme .
Étiologie: Réactions à un stress important , facteurs de risque antécédents de traumatisme dans l’enfance ( Enfant: si abus sexuel ou violence avec arrêt du développement ) . troubles de la personnalité , troubles anxieux .
Signes cliniques : Evaluation clinique psychiatrique et psychologique précise des antécédents, du déroulement du stress et des troubles persistants , on doit rechercher la triade suivante :
1- Syndrome de répétition : l’événement stressant est régulièrement revécu avec angoisse .Réminiscences intrusives et répétitives Cauchemars réguliers Impression soudaine de revivre le stress 
2- Syndrome évitement de situation : pouvant faire évoquer le stress Effort pour éviter les pensées concernant l’événement Effort pour éviter les activités en relation avec le stress Amnésie d’une partie de l’événement stressant Diminution des activités, désintérêt Sensation d’étrangeté, de détachement Baisse de la libido Pessimisme envers l’avenir 
3- Symptômes d’hypervigilance d’hyper vigilance Troubles du sommeil Irritabilité, crise de colère Difficulté de concentration Crise d’angoisse subite en présence d’un élément pouvant faire penser au stress.
Complications: suicide , dépression sévère  .
Diagnostic différentiel: Troubles anxieux ou dépressifs non déclenchés par un stress particulier . 
Traitement l’ hospitalisation parfois nécessaire s’il existe des idées suicidaires.Eviter les excitantsAssociation de traitement médicamenteux : antidépresseurs (tricycliques, IRS IRS: inhibiteurs de la recapture de la sérotonine), benzodiazépines , autres médicaments  Buspirone .Psychothérapie de soutien, de relaxation, thérapie de groupe, hypnose, thérapie comportementale et cognitive Prévention par la prise en charge juste après le stress
Évolution : chronicité du trouble si persiste au-delà de 6 mois avec grande invalidation sociale (perte d’emploi, conflits familiaux ) .  
requêtes proches: stress setress  stres  stréss stresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 + 29 =