ARAVA LEFLUNOMIDE

IMMUNOSUPPRESSEUR SELECTIF
Le léflunomide est un traitement de fond de la polyarthrite rhumatoďde possédant des propriétés antiprolifératives.

Mode d’action : Le léflunomide est rapidement transformé en un métabolite actif, l’A771726, par un métabolisme de premier passage (ouverture du cycle) au niveau de la paroi intestinale et du foie. . Ce métabolite est responsable de la plupart de l’activité in vivo d’Arava.
Le métabolite actif du léflunomide, le A 771726, inhibe l’enzyme humaine dihydro-orotate déshydrogénase (DHODH) et a une action antiprolifératrice.


Pharmacologie animale :
Le léflunomide est efficace dans les modčles animaux d’arthrite, ainsi que dans des maladies auto-immunes et en transplantation, principalement s’il est administré en phase de sensibilisation. Il présente des caractéristiques immunomodulatrices/immunosuppressives, se comporte comme un agent antiprolifératif et possčde des propriétés anti-inflammatoires. Dans les modčles animaux, le léflunomide a montré les meilleurs effets protecteurs vis-ŕ-vis des maladies auto-immunes quand il était administré ŕ la phase précoce de progression de la maladie. In vivo, il est rapidement et presque totalement métabolisé en A 771726, actif in vitro, et que l’on suppose ętre le responsable de l’effet thérapeutique.

Indications Traitement de fond de la polyarthrite rhumatoďde active de l’adulte.
– Un traitement récent par un autre traitement de fond hépatotoxique ou hématotoxique peut entraîner une augmentation des effets indésirables ; par conséquent, la mise en route d’un traitement par le léflunomide devra soigneusement évaluer ces notions de bénéfices/risques.
– Par ailleurs, le remplacement du léflunomide par un autre traitement de fond, sans période de washout, peut augmenter la possibilité de risques additifs d’effets indésirables, męme longtemps aprčs l’arręt du léflunomide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *