SYNOVITE VILLO -NODULAIRE
Rhumatologie

SYNOVITE  VILLO -NODULAIRE
La synovite villonodulaire (SVN) est une tumeur synoviale bénigne rare articulaire,  ténosynoviale ou bursale. La SVN est souvent diffuse, parfois localisée. la surcharge de la membrane synoviale en hémosidérine lui confère une coloration brunâtre.
Epidemiologie: Antécédent de traumatisme
Age de prédilection:  Entre 20 et 40 ans
Sexe :  Homme > femme
Signes cliniques:Atteinte articulaire Ténosynovite villonodulaire– Mono-articulaire: genou > hanche > cheville > épaule
– Hydarthrose et surtout hémarthrose récidivante
– Blocages pseudo-méniscaux
– Augmentation de la chaleur locale, limitation des amplitudes articulaires- Plus fréquente que l’atteinte articulaire
– Gaines tendineuses des doigts et des orteils
– Nodules sous-cutanés, fermes, indolores, d’évolution lente
Diagnostic :Diagnostique positif: 
• Evoquer le diagnostic cliniquement (hémarthroses récidivantes)
• Confirmation par IRM et/ou arthroscopie et biopsie de la synoviale.
Diagnostic différentiel: 
• Tumeurs vasculaires synoviales (angiome synovial)
• Synovialosarcome
• Ostéo-chondromatose synoviale
• Lipome
• Tuberculose
• Amylose
• Maladie de Dupuytren
Anatomie pathologique: 
• Ponction articulaire: hémarthrose
• Prolifération synoviale villositaire ou nodulaire avec infiltration de la synoviale par des 
fibroblastes, des lymphocytes et des macrophages
• Présence de grains d’hémosidérine au sein des macrophages

Arthroscopie: Examens diagnostiques spécifiques: 
 L’aspect macroscopique de la synoviale permet de faire le diagnostic de 
SVN qui devra cependant toujours être confirmé par l’histologie.

Imagerie: 
• Fréquente image géodique phalangienne en cas de ténosynovite villonodulaire
• Radiographies parfois normales au cours des SVN articulaires, parfois géodes 
juxta-articulaires bien limitées de grande taille
• IRM: apporte des arguments déterminants

Traitement: Hospitalisation Repos au lit en cas d’ hémarthrose
Moyens:• Exérèse chirurgicale
– Simple pour les formes localisées et notamment les ténosynovites
– Plus complexe pour les formes articulaires diffuses
• Techniques utilisées: synovectomie sous arthroscopie ou arthrotomie, parfois complétée  d’une synoviorthèse à l’acide osmique ou isotopique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 21 =