Sclerose en plaque
Neurologie

La sclérose en plaque
Définition
La SEP est une maladie dont l’origine est inconnue et que l’on ne sait pas encore guérir. Cependant la recherche avance : le schéma biologique le plus communément admis est le développement d’une réaction immunitaire à un agent extérieur à l’organisme chez des individus ayant une prédisposition génétique.
Aucun traitement ne s’attaque à la cause de la SEP qui reste inconnue. 

Évolution de la maladie Elle est extrêmement variable et imprévisibilité des poussées au début. La maladie évolue dans le temps en deux périodes : Dans un premier temps une période de poussées où signes et symptômes apparaissent rapidement puis disparaissent en totalité ou en partie. Elles peuvent se reproduire à plus ou moins brève échéance.
Dans un deuxième temps, l’altération permanente des fonctions motrices, sensitives et sensorielles peut survenir. Un déficit, une mauvaise coordination des jambes puis dans les bras : là où le secours d’une canne suffisait, il faut bientôt un fauteuil roulant.
(source : Ligue Française contre la Sclérose en Plaques)En général l’évolution dans les premières années est sous formes de poussées régressives (poussées de 2 à 4 semaines qui ne laissent pas de séquelles),après quelques années, les poussées régressent avec des séquelles (rénitentes progressives).En résumé il existe trois grandes formes :- forme rénitente : 40 à 50% des cas,- forme progressive avec rémission complète : 35 à 40% des cas,- forme progressive sans rémission : 10 à 15% des cas.Dans tout les cas, il existe des facteurs aggravants comme la chaleur, la température, ou la vaccination (HBS).
Diagnostic
Il n’y a aucun examen spécifique.
L’IRM encéphalique et/ou médullaire recherche une hypersignature de la substance blanche,Le potentiel évoqué détecte des allongements des latences dans la transmission de l’influx nerveux,La ponction lombaire recherche une inflammation du SNC (protéinorachie>1g/l, lymphocytose<50/mm3). La SEP est définie lors de deux poussées ou plus dans les deux premières années, avec deux signes cliniques et deux signes paracliniques.
SCL2ROSE SCLéROSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 × 4 =