Pédiatrie

ALLAITEMENT

ALLAITEMENT
Alimentation Chez le nourrisson: Comment introduire la diversification

1- Avantages
– Infections respiratoires et gastro-intestinales plus rares
– Aliment idéal: très bien digéré, nutriments bien absorbés, constipation moindre
– Augmente le contact entre le nourrisson et la mère et, peut-être, augmente l’estime de soi pour la mère
– Économique, « portable », toujours disponible
– Un allaitement prolongé (6 mois au moins) diminuerait l’incidence des allergies chez l’enfant
– Les mères préfèrent souvent l’allaitement au biberon.
– Retour plus rapide et plus complet du pelvis de la mère à l’état prépuerpéral
– Procure un certain degré de contraception (très utile dans les pays en voie de 
développement) et prévient la malnutrition infantile
2-Contre-indications
– Infection par le VIH, tuberculose active
– L’hépatite n’est pas une contre-indication.
– Des médicaments ou des toxiques passent dans le lait maternel. Vérifier la possibilité de prescription
3Physiologie
– La stimulation des aréoles augmente la sécrétion d’ocytocine
– L’ocytocine est responsable du réflexe de déclenchement de la sécrétion lactée quand le lait est éjecté des cellules dans les canaux galactophores.
• La succion stimule la production de prolactine qui déclenche la production de lait. Ainsi, le lait est produit en réponse à l’allaitement, ce qui augmente les apports.
• Technique
– S’installer en position confortable, généralement assise ou en appui, tête du bébé dans le creux du bras de la mère (le décubitus latéral est souvent utile après une césarienne)
• Apporter le bébé à la mère pour diminuer les efforts sur le dos
• Le ventre du bébé et de la mère doivent se faire face ou se toucher (ventre contre ventre).
• Initier le réflexe de succion en chatouillant les lèvres du bébé avec le doigt ou le mamelon. Lorsque la bouche du bébé s’ouvre, la mère doit guider le mamelon dans la bouche et attirer le bébé sur elle. Cela permet de s’assurer que les gencives du bébé sucent l’aréole, et non uniquement le bout du sein.

4-Evolution naturelle
– On peut ne pas voir de colostrum à la naissance, même s’il existe
– Le lait n’apparaît pas avant le 3ème jour après la naissance.
– Des tétées fréquentes (au moins 9 par jour, voire plus) feront apparaître le lait plus 
précocement et en plus grande abondance
Laisser le bébé déterminer la durée de chaque tétée; le bébé perd du poids après la 
naissance et peut ne pas retrouver son poids de naissance avant le 10ème jour.
Post-natale
– Tétée immédiate après la naissance
– Organiser l’habitation pour faciliter l’allaitement à la demande
– Observation d’une tétée par une infirmière ou un médecin expérimentés
– Eviter le lait en boîte et les supplémentations hydriques
– Rediscuter des espérances, des techniques.
– Revoir après quelques jours, en particulier la primipare
Signes d’un allaitement bien mené
– Les seins durcissent avant la tétée, puis se ramollissent après.
– Langes à changer 6 fois par jour ou plus
– Bébé satisfait; gain pondéral satisfaisant (en moyenne 30 g/j les premiers mois)
– Poussées de croissance: les anticiper aux environs du 10ème jour, 6ème semaine, 3ème et 4-6ème mois. Le bébé tétera davantage à ces périodes, et pendant plusieurs jours.  Cela augmente la production lactée, autorisant une croissance ultérieure harmonieuse.
– Supplémentation vitaminique du bébé non nécessaire, sauf si exposition minime au soleil (donner alors de la vitamine D)
Sevrage
– L’allaitement maternel exclusif est suffisant les 6 premiers mois.
– Les solides peuvent être introduits vers 4-6 mois.
– Pour les mères qui vont retravailler, passer progressivement au biberon la semaine précédente. Pour cela substituer une tétée tous les quelques jours par un biberon (de lait maternisé ou obtenu par un tire-lait), de préférence donné par un tiers
– Pour que le bébé accepte plus facilement le biberon de substitution, le commencer à 3-4 semaines, puis le continuer une ou deux fois par semaine

5-Complications
Canaux obstrués (mais rien à signaler par ailleurs)
– Masse inflammatoire d’un ou des deux seins, sans fièvre- Appliquer des linges humides et chauds sur la masse avant et pendant l’allaitement. Allaiter préférentiellement du côté concerné. S’assurer que la technique est correcte
Mastite
– Masse inflammatoire d’un ou des deux seins, avec fièvre et ou rougeur de la peau sus-jacente
– Appliquer des linges humides et chauds sur la masse avant et pendant l’allaitement. Allaiter préférentiellement du côté concerné. Antibiothérapie antistaphylococcique (germe  le plus fréquent) pendant au moins 7 jours
– Tableau général parfois important
– Eliminer d’autres causes de fièvre: endométrite et pyélonéphrite en particulier. Repos et paracétamol. La fièvre doit s’amender dans les 48 h, sinon envisager de changer d’antibiotique. La masse doit aussi régresser. Sinon, un abcès est possible, nécessitant un drainage chirurgical.
Lait peu abondant 
– Vérifier la croissance pondérale
– Vérifier l’absence des signes d’un allaitement satisfaisant; revoir la technique, la fréquence et la durée des tétées
– Vérifier si des supplémentations ne seraient pas nécessaires chez la mère
Douleur du mamelon
– Vérifier la technique
– La tétée doit être interrompue en mettant un doigt dans la bouche du bébé
– Sécher les mamelons au sèche-cheveux après chaque tétée; ne pas utiliser de crèmes et éviter de laver à l’eau et au savon; rechercher un muguet chez la mère et l’enfant
Engorgement
– Survient généralement après la montée de lait (3-4 jours)
– Seins douloureux, chauds, durs
– Augmenter le nombre de tétées
– On peut exprimer du lait manuellement pour ramollir le mamelon et faciliter la tétée; allaitement suffisamment prolongé pour vider les seins; disparaît généralement en 1-2 jours
Seins plats ou invertis
– Lorsqu’ils sont stimulés, les seins se rétractent, et le mamelon reste plat; à dépister à l’examen prénatal
– Des garnitures en formes de beignets peuvent être portés dans le soutien-gorge pendant le dernier mois de la grossesse pour que, progressivement, le mamelon pénètre dans le trou central de la garniture
– L’allaitement est possible, même si la garniture ne résout pas le problème avant la naissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *