SADAM SYNDROME DE DYSFONCTIONNEMENT ARTICULATION TEMPOROMANDIBULAIRE 

SADAM SYNDROME DE DYSFONCTIONNEMENT ARTICULATION TEMPOROMANDIBULAIRE

Définition: pathologie de l’appareil musculo-squelettique , syndrome caractérisé par des craquements et des douleurs au niveau de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM) parfois associés à une limitation de l’ouverture buccale, parfois associées à une pathologie craniomandibulaire;  l’age de  prédilection entre 30 et 50 ans , sexe touche 3 Femmes pour 1 homme . le diagnostic clinique confirmé par l’arthroscopie .

Étiologie

ARTICULATION TEMPORO-MANDIBULAIRE 
  1. Cause articulaire: synovite, anomalie discale, luxation ou subluxation, séquelle de traumatisme..
  2. Trouble de l’articulé dentaire, spasme du ptérygoïdien interne (syndrome algoneurodystrophique de l’ATM = SADAM)

Formes anatomiques: 

  1. Déplacement de la tête du condyle 
  2. Déplacement antérieur du disque 
  3. Capsulite postérieure 
  4. Perte des ligaments suspenseurs du disque ou de la capsule 
  5. Métaplasie chondroïde du disque aboutissant à sa perforation et sa dégénérescence

Facteurs de risque: 

  • Stress 
  • Troubles de l’articulé 
  • Ostéoarthrite, arthrite rhumatoïde 

Signes cliniques : 

  • Douleur au niveau de l’ATM 
  • Algies faciales ou cervicales
  • Otalgie 
  • Céphalées 
  • Craquements articulaires, bruits articulaires 
  • Acouphènes

Diagnostic différentiel: 

  1. Fracture du condyle 
  2. Névralgie du trijumeau 
  3. Douleurs dentaires 
  4. Tumeur de l’ATM

Examens complémentaires : 

  1. Palpation du muscle ptérygoïdien interne en endobuccal qui déclenche une vive douleur (SADAM).
  2. Panoramique dentaire 
  3. Tomographies de l’ATM bouche ouverte et fermée 
  4. IRM: renseigne sur l’état du disque, précieuse avant la chirurgie.

Traitement :

  1. Repos articulaire éviter les tensions (Éliminer les causes de tension musculaire péri-articulaire ) , changer les habitudes alimentaires , éviter les mouvements anormaux de l’ATM (traiter d’éventuels tics nerveux) régime léger, haché ou semi-liquide, ne pas mastiquer.
  2. Anti-inflammatoires AINS
  3. Relaxants musculaires Myorelaxants
  4. Antalgiques
  5. Correction d’une malocclusion par traitement orthodontique ou port de gouttières occlusales la nuit
  6. Réduction du stress
  7. Éviter certaines habitudes masticatoires: mastication permanente, croquements induits…

Surveillance: Toujours tenter en premier lieu les traitements conservateurs: modification du comportement, traitement occlusal, traitement médicamenteux, limitation du stress puis, en cas d’échec, proposer l’intervention chirurgicale (repositionnement du disque ou ablation s’il est détruit).

Complications:

  1. Dégénérescence discale
  2. Dysfonctionnement chronique de l’ATM
  3. Douleur chronique
  4. Syndrome dépressif

Évolution : Avec le traitement conservateur, la symptomatologie s’amende en trois mois pour les trois quarts des patients. Le plus important semble être le traitement d’un éventuel trouble de l’occlusion, la normalisation de la fonction des muscles masticateurs, le contrôle de la douleur, la prise en charge du stress et le changement des habitudes et du comportement.

(SADAM) Syndrome Algo-neuro-Dystrophique de l’Articulation temporo-Mandibulaire , syndrome algoneurodystrophique de l’ATM , ( articulation temporomandibulaire ).

orl traumatologie rhumatologie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *