SILICOSE
Médecine du Travail

SILICOSE
 SILICOSE 
Définition: Pneumoconiose fibrosante due à l’inhalation de silice libre (SiO²) (poussière de quartz). Sa fréquence diminue mais elle reste la pneumoconiose la plus grave et la plus fréquente en France. Elle est responsable d’une fibrose progressive avec insuffisance respiratoire et se caractérise à la radiographie par des micronodules évoluant vers la confluence. Les pneumoconioses à poussières mixtes sont dues à l’inhalation de silice pure associée à des poussières non sclérogènes, essentiellement charbon ou fer. Elles sont également très fréquentes et sont souvent désignées dans le langage courant sous le terme de silicose . fréquente  entre l’age de 40 et 75 ans , sexe de prédilection masculine  Homme > femme .Formule pour calculer la valeur-seuil de silice dans la poussière inspirée: (10 mg par mètre cube par pourcentage de SiO2) + 2
Étiologie: Inhalation chronique de fortes concentrations de silice. La silicose apparaît généralement après 20 à 30 ans d’exposition, mais elle peut survenir après moins de 10 ans d’exposition dans certaines activités professionnelles comme le forage de tunnels, le sablage ou la fabrication de poudres abrasives.
Facteurs de risque: Professions exposées Mineurs Fonderies Taille du granit Maçons-fumistes Concassage des galets Prothésistes dentaires Travail de la porcelaine Fabrication de poudres abrasives Ravalement des façades 
Signes cliniques : Manifestations cliniques pauvres et tardives, très en retard sur les anomalies radiologiques , une démarche diagnostique par un interrogatoire soigneux, examen clinique et examen radiologique des sujets exposés , la fibroscopie bronchique a peu d’intérêt en pratique. 
Signes fonctionnels Signes 
PhysiquesDyspnée d’effort Oppression thoracique Toux Expectoration  Augmentation du diamètre thoracique antéropostérieur Tympanisme Râles crépitants Diminution du murmure vésiculaire
Diagnostic différentiel: Miliaire tuberculeuse Sidérose Hémosidérose
Examens complémentaires : Gazométrie : Hypoxémie , HypercapnieBiopsie pulmonaire :  1- Aspect macroscopique  Adhérences pleurales Épaississement pleural Nodules gris-noir sous-pleuraux Aspect anthracosique du poumon Poumon fibreux 2- Aspect microscopique : étude anatomie pathologique retrouveNodule fibro-hyalin tourbillonnant, à tendance conglomérique, se développant au sein d’un parenchyme par ailleurs sain Dégénérescence ischémique du centre des nodules Particules de silice métachromatiques Infiltrat cellulaire Couches concentriques de tissu fibreux denseExplorations fonctionnelles respiratoires (EFR): diminution de la compliance pulmonaire, des volumes pulmonaires, et précocement de la capacité de diffusion Fibroscopie bronchique: peu d’intérêt. L’analyse minéralogique n’est pas nécessaire au diagnostic.Radiographie de thorax : Petites opacités nodulaires (< 2 mm) Nodules confluants Cavitation des nodules Opacités étendues prédominant dans les lobes supérieurs, d’allure pseudo-tumorale Calcifications en coquille d’œuf des adénopathies hilaires et médiastinales
Traitement : pas de traitement efficace connu Drainage postural Kinésithérapie respiratoire Transplantation pulmonairePas de traitement spécifique de la silicose , antibiothérapie à large spectre (comme l’érythromycine ou l’amoxycilline associée à un inhibiteur des ß-lactamases) lors d’infections bronchiques récurrentes ou d’expectoration purulente , bronchodilatateurs (comme les sprays de salbutamol ou de terbutaline): 1 à 2 bouffées toutes les 6 heures en cas de bronchospasmeExercice physique régulier, Hydratation, Eviter les sédatifs et les hypnotiques, Éviter l’exposition à la poussière; remplacer la silice par un autre matériau , si notion de contage tuberculeux, traitement pendant un an par isoniazide au minimum.
Surveillance: surveiller la dégradation de la fonction ventriculaire droite et l’hypoxémie , traiter rapidement toute infection intercurrente
Complications: Évolution vers une fibrose pulmonaire invalidante Tuberculose Autres infections respiratoires: mycobactérie atypique, greffe aspergillaire, germes banals Hémoptysie Pneumothorax Emphysème
Évolution : Pronostic réservé, insuffisance respiratoire chronique  Pathologies associées: Tuberculose 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 − 15 =