KYSTE DU TRACTUS THYREOGLOSSE
Endocrinologie

 KYSTE DU TRACTUS THYREOGLOSSE 

KYSTE DU TRACTUS THYREOGLOSSE

Définition: Reliquats du tractus thyréoglosse (descente de la thyroïde), 50% avant à l’age de 10 ans,  65% avant 20 ans

Étiologie: Absence de fermeture du canal thyréoglosse au moment de la descente de la thyroïde dans la 4ème semaine de la vie fœtale

Signes cliniques : masse cervicale médiane, rénitente, élastique, sous ou en avant de l’os hyoïde, mobile à la déglutition , taille variable, sensation de masse , parfois fistule cutanée. le diagnostique est fait par interrogatoire, examen clinique, imagerie .

Diagnostic différentiel : 

  1. Thyroïde ectopique 
  2. Kyste dermoïde 
  3. Tumeur thyroïdienne 
  4. Adénopathie inflammatoire ou maligne

Examens complémentaires :

  1. Biopsie du kyste : étude anatomie pathologique le kyste entouré d’un épithélium stratifié ou pseudo-stratifié avec des cellules ciliées. Présence de tissu thyroïdien dans 10 à 45% des kystes
  2. Échographie cervicale
  3. Scintigraphie thyroïdienne pour éliminer une ectopie

Traitement : Hospitalisation de courte durée d’environ 3 jours, ablation des fils au 8ème jour.

  1. Seule la chirurgie est curatrice: la résection emporte le kyste, le corps de l’os hyoïde et le trajet fistuleux jusqu’à la base de langue (excision triangulaire).
  2. Si le kyste est surinfecté, un traitement médical (antibiotiques, anti-inflammatoires) est d’abord institué. En cas de collection, un drainage est possible.
  3. Antibiotiques si surinfection, puis chirurgie

Complications:

  1. Surinfection
  2. Fistulisation à la peau
  3. Dégénérescence maligne: exceptionnelle

Évolution : Bon, moins de 5% de récidive si on enlève le corps de l’os hyoïde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *