GASTRO-ENTÉROLOGIE 
Chirurgie viscérale

PERITONITE AIGUE 

Définition: Péritonite est une inflammation aiguë du péritoine viscéral et pariétal.

Étiologie

A – Primaire: péritonite bactérienne spontanée, survenant sur une ascite associée à une cirrhose, un syndrome néphrotique 

B- Secondaire 

  1. Après un traumatisme abdominal 
  2. Plaies pénétrantes 
  3. Dialyse péritonéale continue ambulatoire 
  4. Perforation d’ulcère 
  5. Appendicite 
  6. Colite: infectieuse, inflammatoire 
  7. Gangrène de l’intestin 
  8. Diverticulite 
  9. Pancréatite 
  10. Post-opératoire 
  11. Cholécystite aiguë
  12. Une rupture de grossesse ectopique peut entraîner une péritonite 

Facteurs de risque: 

  1. Chirurgie récente 
  2. Pathologie hépatique sous-jacente 
  3. Traitement corticoïde 
  4. Syndrome néphrotique 
  5. Dialyse péritonéale continue ambulatoire 
Symptomatologie: Fièvre Nausées Vomissements Constipation Tachycardie AsciteVentre de bois Déshydratation Douleur abdominale aiguë majorée par les mouvementsDistension abdominale avec hypersonorité à la percussion Défense abdominale diffuse Réduction ou disparition des bruits intestinaux Hypotension artérielle Tachypnée, dyspnée Diagnostic différentiel: Abcès: sous-diaphragmatique, sous-hépatique, péritonéal, pelvien Occlusion intestinale Adénite mésentérique Appendicite PancréatiteExamens complémentaires: A- BiologieÉtude du liquide d’ascite: cultures positives sur liquide d’aspiration péritonéal étude anatomie pathologique ans le péritoine, exsudat fibrinopurulent et infiltration du péritoine par des polynucléaires .Hyperleucocytose , syndrome inflammatoire , hémoconcentrationHémocultures positivesAcidose métabolique , acidose respiratoireÉlévation de l’amylasémie .B- Radiographie :ASP: abdomen sans préparation air dans la cavité péritonéale, distension intestinale (intestin grêle, côlon), épaississement de la paroi intestinaleRadiographie de thorax: surélévation des coupoles diaphragmatiquesScanner abdominal: masse intra-abdominale, asciteÉchographie abdominale: masse intra-abdominale, asciteTraitement  Hospitalisation +++  en unité de soins intensifsTraitement de l’affection causaleTraitement chirurgical souvent nécessaireTraitement de l’iléus paralytique: sonde nasogastrique, en aspiration douce si besoinCorrection de la déshydratationAntibiothérapie à adapter en fonction des résultats des prélèvements bactériologiquesAssistance respiratoire si nécessaireÉquilibration hydroélectrolytique par voie IV, alimentation parentéraleReprise de l’alimentation par voie orale après reprise du transit (gaz et/ou selles)  Antibiothérapie de première intention – Céfotaxime: 1 à 2 g toutes les 4 à 8 h – Ceftriaxone: 1 à 2 g/jEn deuxième intentionAmpicilline 1 à 2 g toutes les 6 h + gentamicine 3 mg/kg/j + clindamycine 600 à 900 mg toutes les 8 hAmpicilline + gentamicine + métronidazole 500 mg toutes les 6 à 8 hImipénème 0,5 à 1 g toutes les 6 à 8 hDialyse péritonéale continueVancomycine intrapéritonéale (20 mg/l de dyalisat + 1 mg IV) + gentamicine (6 à 8 mg/l de dyalisat)Céfazoline intrapéritonéaleAntalgiques pour la douleur: morphiniques si besoinProphylaxie : antibiothérapie prophylactique pendant certaines interventions chirurgicales abdominales Complications:Choc hypovolémiqueChoc septiqueSepticémieInsuffisance rénale aiguëInsuffisance respiratoire aiguëInsuffisance hépatiqueAbcédation , Abcès: sous-diaphragmatique, sous-hépatique, péritonéal, pelvien, iléus paralytique .Évolution : Un iléus paralytique demande environ 48 heures pour récupérer. La mortalité dépend de l’âge, de la durée d’évolution, de la cause et des éventuelles pathologies sous-jacente. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 × 20 =