Vulvo-vaginite candidosique:


Définition Infection opportuniste de la muqueuse vulvo-vaginale due à des levures du genre Candida.
Épidémiologie Première cause de vulvo-vaginite. 7 femmes sur 10 en période d’activité génitale. Due à C. albicans dans 80 % des cas, C. glabatra dans 12 % des cas et plus rarement C. tropicalis, et C. krusei.
Circonstances favorisantes : macération, hygiène excessive ou insuffisante, antibiothérapie, contraception orale, grossesse, port d’un stérilet, VIH, diabète, obésité, stress, rapports sexuels
Clinique Muqueuse vulvo-vaginale érythémato-oedémateuse, recouverte d’un enduit blanchâtre, présence de leucorrhées inodores et épaisses, d’aspect lait caillé. Prurit, brûlure, dysurie, dyspareunie.
Diagnostic différentiel : vulvo-vaginite bactérienne ou à Trichomonas vaginalis, lichen scléro-atrophique.
Diagnostic Clinique. Faire prélèvements mycologiques
Prophylaxie Éviter les endroits chauds et humides (piscine, hammam, sauna, bain). Pas de douche vaginale. Se laver avec un savon au pH neutre (savon de Marseille). Pas de gel douche, ni déodorant. Porter des sous-vêtements en coton lavables à 60°C. Éviter d’utiliser des tampons et surveiller les porteuses de stérilet. Traiter le partenaire si balanite candidosique
Dépister et équilibrer un diabète. Traiter un foyer digestif. Pas de rapports sexuels pendant la durée du traitement antifongique. Prescrire un ovule antifongique à la fin d’un traitement par un antibiotique à large spectre si antécédent de mycose vaginale.

Vulvo-vaginite candidosique

Traitement
Ordonnance pour un premier épisode
Toilette avec savon à pH neutre ou alcalin (MYLEUCA) Sertaconazole (MONAZOL®) ovule:
Mettre un ovule le soir dans le vagin. Renouveler 7 jours plus tard si besoin.
Sertaconazole (MONAZOL®) crème :
Une à deux applications par jour sur la région vulvaire pendant 1 à 2
semaines.
Alternatives thérapeutiques
ECONAZOLE LP 150, FAZOL G® (isoconazole), GYNO-DAKTARIN® (miconazole) ovules,
MONAZOL® (sertaconazole), ECONAZOLE crème, émulsion fluide :
autorisés pendant la grossesse.
FONGAREX® (omoconazole), LOMEXIN® (fenticonazole), GYNOMYK® (butoconazole)
ovule: Contre-indications : premier trimestre de grossesse.

Traitement préventif pour éviter les récidives
sertaconazole (MONAZOL®) 300 mg ovule :
Un ovule 7 jours avant les règles, chaque mois pendant 6 mois.
Ou
FLUCONAZOLE 150 mg gélule :
Une gélule 7 jours avant les règles, chaque mois pendant 6 mois.
Contre-indications : hypersensibilité, grossesse et allaitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.