ANGINE DE POITRINE
Épidémiologie, étiologie, physiopathologie, diagnostic, évolution, traitement.

Orientation diagnostique devant ANGINE DE POITRINE ANGOR
Orientation diagnostique devant ANGINE DE POITRINE ANGOR


Orientation diagnostique devant ANGINE DE POITRINE ANGOR

DOULEUR PRÉCORDIALE thoracique, ANGOR DOULEUR PRÉCORDIALE ÉPIDÉMIOLOGIE / ÉTIOLOGIE Cardiopathie la plus fréquente : 22 % des hommes moins de 65 ans, Nette prédominance masculine (mais augmentation de fréquence en post-ménopause) Cause majeure de morbidité et mortalité Principale étiologie: Athérosclérose PHYSIOPATHOLOGIE Apports en oxygène Sténose coronaire, Spasme coronaire Consommation en oxygène (augmentée à l’effort) ANGOR ? ECG • Per-critique : sous-décalage de ST • Inter-critique : normal ou anomalies de repolarisation Epreuve d’effort • Scintigraphie d’effort • Echo de stress CORONAROGRAPHIE LÉSIONS CORONAIRES SIGNIFICATIVES (avec ischémie documentée) ⇒ Revascularisation • Pontage • Angioplastie trans-luminale LÉSIONS CORONAIRES NON SIGNIFICATIVES ⇒ Traitement médical: Trinitrine, Aspirine beta-bloquant, et/ou activateur de canaux potassiques, et/ou inhibiteur calcique, RÉSEAU CORONAIRE NORMAL Test au MÉTHERGIN Positif Traitement médical (inhibiteurs calciques ++) Négatif Rechercher une cause digestive: Fibroscopie, pH-métrie et manométrie œsophagienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *